FACE A LA PARALYSIE ACTUELLE, LA COMMUNE D'ARCHES DEMANDE A CHANGER DE COMMUNAUTE DE COMMUNES

Depuis le renouvellement des conseils municipaux et communautaires intervenu en 2020, des tensions permanentes se manifestent entre la communauté de communes du Pays de Mauriac et la ville de Mauriac. Cette situation conflictuelle entre la communauté et la ville-centre empêche durablement la mise en œuvre d’une action collective au service de l’intérêt communautaire sur le territoire de l’actuelle communauté de communes du Pays de Mauriac. Depuis l'installation de l'exécutif communautaire en juillet 2020, aucune amélioration de la situation n'est observée. En comparaison, la communauté de communes Sumène-Artense continue de mettre en œuvre une action cohérente, structurée et efficace sur son territoire illustrée notamment par le fort accent mis sur les investissements en faveur du développement économique.

La commune d’Arches, située au confluent de la Dordogne et de la Sumène, en continuité géographique avec la communauté de communes Sumène-Artense, et placée administrativement dans le canton d’Ydes auquel appartiennent également toutes les communes de la communauté de communes Sumène-Artense, peut demander au Préfet à être autorisée à se retirer de la communauté de communes du Pays de Mauriac pour adhérer à la communauté de communes Sumène-Artense.

Le conseil municipal, réuni le 21 février 2021, a décidé à l'unanimité d'engager cette démarche, dite de retrait-adhésion.

Il apparaît en effet que la commune a un intérêt légitime à se tourner vers un établissement public de coopération intercommunale engagé dans une dynamique positive plutôt que de rester dans une structure paralysée par les dissensions, une fois précisément évalués les impacts pratiques et financiers d’un tel changement.

Les contacts, à ce stade informels, pris par le maire parmi les élus de la communauté de communes Sumène-Artense permettent de penser que cette communauté accueillerait favorablement la commune d’Arches.

Le Préfet du Cantal, la Sous-Préfète de Mauriac, les présidents des communautés de communes du Pays de Mauriac et de Sumène-Artense et l'ensemble des maires des communes de l'actuel Pays de Mauriac ont été informés de l’engagement de cette procédure.

Ci-dessous la délibération du Conseil municipal.